Retraite à 60 ans : validation par décret de deux trimestres pour les mères de famille et en cas de chômage

Partagez

retraite, decret, 60, ans, marisol, touraine

Marisol Touraine a dévoilé le contenu du décret à paraître sur le rétablissement partiel de la retraite à 60 ans. La ministre des affaires sociales a confirmé à l'issue du conseil des ministres que la réforme des retraites au titre des carrières longues intégrera un geste en faveur des mères de famille et les chômeurs. Ces deux catégories bénéficieront de la prise en compte de deux trimestres de supplémentaires dans le calcul de leurs annuités pour profiter d'un départ anticipé.

Deux trimestres en plus pour les mères de familles et les chômeurs. C'est le geste annoncé par Marisol Touraine, ministre des affaires sociales, à la sortie du conseil des ministres du 6 juin 2012 pour ces deux catégories dans le cadre du décret visant à rétablir partiellement l'âge de départ en retraite à 60 ans. Dans le détail, les mères de famille qui ont eu au moins trois enfants pourront bénéficier de deux trimestres supplémentaires qui viendront s'ajouter aux quatre trimestres comptés jusqu'ici dans le calcul des annuités. Les périodes de chômage bénéficieront également des deux trimestres comptés dans le calcul. Jusqu'ici, ils pouvaient uniquement valider ces deux trimestres dans le dispositif « carrières longues ». Le geste en faveur des mères de famille et des chômeurs coutera « un peu plus d'un milliard d'euros » et est « entièrement financée » selon la ministre.

Le rétablissement de l'âge de départ en retraite à 60 ans concerne les « carrières longues », soit les personnes ayant démarré leur activité professionnelle à 18 ou 19 ans et ayant accumulé 41 annuités. Selon Marisol Touraine, la réforme concernera 110.000 personnes en 2013. Il entrerait en application le 1er novembre. Le coût estimé pour l'année 2013 serait de 1,1 milliard d'euros.

En savoir plus
>> Retraite à 60 ans : le décret carrières longues coûtera moins cher que prévu

 

articles les plus lus

1. Retraites : ce qui change le 1er octobre 2014... ou pas
2. Hausse de la CSG pour 460.000 retraités en 2015
3. « Le financement de Corem est assuré »
4. Cref : levée de boucliers contre la baisse des rentes
5. Retraites : le mode d'emploi des comptes pénibilité publié au Journal Officiel
 

Pensions

des pièces de monnaie 

LE CALENDRIER 2014 DES VERSEMENTS :

- de la CNAV

- de l'AGIRC-ARRCO

- de la MSA

- du RSI

- du SRE et de la CNRACL

Réseaux Sociaux