La retraite anticipée pour carrières longues en dix chiffres clés

Partagez

retraite, anticipee, carrieres, longues, chiffres, cles, decret, depart, cnav

Age, cotisations, trimestres, année, coût, bénéficiaires... Le rétablissement partiel de la retraite à 60 ans par décret donne lieu à de nombreuses estimations et calculs. Zoom sur les principaux chiffres et nombres de la retraite anticipée pour carrières longues.

4500. C'est le nombre d'agents de la fonction publique qui pourront partir en retraite anticipée en 2017 dans le cadre de l'élargissement du dispositif carrières longues en 2017. De 3000 en 2012, le nombre de fonctionnaires concernés par cette première réforme du quinquennat de François Hollande augmentera progressivement pour atteindre son pic à l'issue de la mandature et diminuer par la suite. Ces évaluations ont été fournies par la commission des finances du Sénat à l'occasion de l'examen du projet de loi de finances rectificative 2012. Le gouvernement a prévu 100 000 départs anticipés tous régimes confondus.

69. C'est le pourcentage d'hommes qui pourront partir en retraite avant l'âge légal dans le cadre du dispositif pour le régime général en 2013, soit 41.070 assurés sur un total estimé de 59.173 départs. Cette proportion ne devrait guère évoluer avec le temps puisque la Cnav évalue le nombre de femmes bénéficiaires à 34% en 2017, soit 30 477 assurées sur un total de 97 757 départs.

1952. C'est l'année de naissance de la première génération concernée par l'élargissement des possibilités de départs en retraite anticipée à 60 ans. Les assurés nés en 1952 sont en effet ceux qui fêtent leur 60 ans en 2012, année de l'entrée en vigueur du nouveau dispositif. Ils devront réunir les conditions de début d'activité et de durée d'activité pour pourvoir partir avant l'âge légal fixé pour eux à 60 ans et 9 mois par la réforme des retraites de 2010 et son accélération fin 2011. Soit 9 mois de gagnés !

19. C'est l'âge maximum de début d'activité pour pouvoir prétendre à la retraite anticipée au titre des carrières longues nouvelle formule. La première mouture du dispositif en 2003 ne concernait que les personnes qui avaient commencé à travailler avant 18 ans et qui avaient suffisamment cotisé. Le nouveau dispositif permet désormais aussi à ceux qui ont débuté leur vie professionnelle avant 20 ans, soit à 18 ou 19 ans de partir avant l'âge légal avec une pension à taux plein. Ces assurés doivent avoir validé au moins 5 trimestres à la fin de l'année civile de leur 20e anniversaire, ou au moins 4 trimestres s'ils sont nés au cours du dernier trimestre.

600. C'est en millions d'euros la somme que va récupérer la Caisse nationale d'assurance vieillesse (Cnav) en 2013 grâce au dispositif carrières longues. Alors que les critiques annonçaient un creusement du déficit du régime général avec le retour à la retraite à 60 ans, Gérard Rivière, le président de la Cnav, a créé la surprise en annonçant que le coût du dispositif était estimé à 448 millions d'euros en 2013 mais que la hausses des cotisations sociales prévues pour financer la mesure devrait rapporter plus d'un milliard d'euros la même année. Des recettes supérieures aux dépenses donc.

2. C'est le nombre de trimestres supplémentaires qui pourront être « réputés cotisés », c'est-à-dire inclus dans la durée d'assurance totale cotisée requise, au titre du chômage indemnisé. Le décret carrières longues a également prévu la possibilité de prendre en compte deux trimestres supplémentaires au titre de la maternité. Ces périodes s'ajoutent à celles déjà considérées dans l'ancien dispositif de départ anticipé soit 4 trimestres maximum au titre du service militaire et 4 trimestres maximum au titre périodes de maladie, maternité et accident du travail.

2017. C'est l'année de l'entrée en vigueur de la nouvelle formule carrières longues... pour les régimes spéciaux. Contrairement à d'autres - comme le régime général, les régimes des trois fonctions publiques, les régimes agricoles (travailleurs salariés et non-salariés - MSA) ou encore le régime social des indépendants (RSI) - pour lesquels l'entrée en application est effective à partir du 1er novembre 2012, la majorité des régimes spéciaux de retraite devront patienter. Il s'agit notamment de la Caisse de retraite et de prévoyance des clercs et employés de notaires (CRPCEN), de la Caisse de retraite du personnel de la RATP ou encore des régimes des personnels de l'Opéra National de Paris et de la Comédie Française. Retrouvez tous les régimes spéciaux concernés par cette exception en cliquant ici.

0,25. C'est le taux d'augmentation du point de cotisation retraite pour les salariés prévu pour le financement de la réforme carrières longues sur la durée du quinquennat de François Hollande. Cette hausse sera équivalente pour les cotisations employeurs, soit une progression totale de 0,5 point. Le relèvement de ce taux se fera progressivement jusqu'en 2017. Selon le gouvernement, elle représentera à l'issue une ponction supplémentaire 5 euros par mois pour un salarié qui touche le salaire mensuel médian de 1600 euros.

2,77. C'est en milliards d'euros le gain attendu de la hausse des cotisations sociales de 0,5 points pour l'année 2017 à la Cnav. Cette augmentation sert à financer l'extension du dispositif de retraite anticipée pour carrières longues qui devrait coûter 1,66 milliard au régime général cette même année. Le bénéfice sera donc de 1,1 milliard pour la Cnav.

800. C'est en millions d'euros la dépense que va représenter la réforme de juillet 2012 pour l'Agirc-Arrco en 2017, d'après l'Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE). Cet organisme indépendant remarque que dans le même temps, l'Unedic pourrait bien faire des économies d'un même montant si la réforme permet d'éviter 70 000 chômeurs âgés. Reste à savoir si le transfert de l'Unedic vers les régimes complémentaires peut se faire...

 

articles les plus lus

1. Hausse de la CSG pour 460.000 retraités en 2015
2. Retraites : ce qui change le 1er octobre 2014... ou pas
3. « Le financement de Corem est assuré »
4. Cref : levée de boucliers contre la baisse des rentes
5. Retraites : le mode d'emploi des comptes pénibilité publié au Journal Officiel
 

Pensions

des pièces de monnaie 

LE CALENDRIER 2014 DES VERSEMENTS :

- de la CNAV

- de l'AGIRC-ARRCO

- de la MSA

- du RSI

- du SRE et de la CNRACL

Réseaux Sociaux